Hotline: (237)696413143/ e-mail:contact@jobainfo.com

Rédiger un CV par compétence: les Atouts

Le CV par compétences  est un merveilleux outil encore peu usité dans certains pays tant il demande un vrai changement de mentalité, une autre approche et une autre lecture du parcours professionnel d’une personne.

Pourtant,  il apparaît vraiment comme le meilleur moyen de mettre en valeur un parcours et sa richesse de manière cohérente et claire. Le meilleur outil aussi pour ouvrir de nouvelles portes vers d’autres horizons professionnels. 

A qui s’adresse le CV par compétences?

Le CV par compétence est le CV parfait pour les personnes qui :

  • ont exercé pendant plusieurs années le même métier ou plus ou moins le même dans des entreprises différentes;

Le CV par compétences évitera de répéter la même chose, expérience après expérience et laissera plus de place pour mettre en valeur les réalisations.

  • ont exercé plusieurs métiers différents;
  • ont occupé un poste qui leur a permis de toucher à de nombreux domaines d’activité (exemple : informaticien et logisticien /gestionnaire administrative qui s’occupe de la paie, la comptabilité, les contrats…);

Le CV par compétences permettra de faire ressortir tous ce que ces expériences ont apporté, mettant aussi en valeur la polyvalence et l’adaptabilité.

  • ont envie de postuler à un emploi qu’elles n’ont jamais exercé (ou pas directement) mais qu’elles ont les compétences pour exercer;

Mettre en avant les compétences permettra au recruteur de se rendre plus facilement compte que la personne peut correspondre au profil souhaité, même si elle n’a jamais occupé le poste qu’il recherche

Différence entre CV « traditionnel » et CV par compétences

expériencesLe CV « traditionnel » reprend le parcours de façon chronologique, en partant des diplômes puis en présentant de manière assez détaillée les expériences professionnelles. Même si une personne expérimentée finira par mettre la rubrique « diplôme » après la rubrique « expériences professionnelles », le CV reste chronologique. Il est complété par une rubrique « divers » qui contient généralement les activités dites extra-professionnelles.

Le CV par compétences part, comme son nom l’indique, des compétences acquises par une personne tout au long de son chemin. Les expériences viennent ensuite à l’appui pour indiquer de quelle manière et dans quel environnement ces compétences ont été acquises.  Le CV se termine par une rubrique « formation » et « divers ».

Comment se construit un CV par compétence?

Le CV par compétences n’est pas un inventaire à la Prévert, un copier/coller d’une liste de compétences ou du CV d’un ami. Rédiger son CV par compétences nécessite au préalable de reprendre chacune de ses expériences professionnelles et extra-professionnelles pour en ressortir toutes les compétences acquises dans chacune. Ce travail préalable de mise à plat  est essentiel. Sans lui,  impossible de faire ressortir ses multiples compétences y compris celles restées cachées et/ou celles qui ne sont pas en rapport direct avec le poste occupé.

Ces compétences seront ensuite synthétiser par blocs de compétences, lesquels blocs pourront bouger en fonction du type de poste recherché. Le ou les blocs de compétences en lien direct avec le poste seront placés en premier. L’intitulé des blocs de compétences se trouve souvent tout naturellement, une fois que toutes les compétences sont listées.

La partie « expériences professionnelles » doit présenter, en quelques lignes, le contexte et les principales réalisations effectuées (si possible avec chiffrage et résultats obtenus). Ajoutée à la partie « formation », elle vient à l’appui des compétences, pour montrer comment elles ont été acquises/utilisées.

Le CV par compétences oblige donc à avoir une autre approche et une autre lecture d’un parcours  professionnel. Il amène à regarder un parcours non plus étape par étape mais dans sa globalité.

Les avantages du CV par compétences

Les avantages de ce CV sont multiples :

  • se réapproprier l’entièreté de son parcours, sans laisser de côté ce qui ne rentrerait pas dans les cases du CVVAE bilan chronologique. Dans cette approche, toutes les expériences, y compris celles extra-professionnelles, ont leur place en tant que source d’apprentissage et de développement de compétences;
  • mieux se rendre compte de la richesse de ses ressources et de sa capacité à les mobiliser pour agir;
  • se sentir bien avec un parcours « atypique » et/ou une absence de diplôme. Il ne s’agit pas de « bidouiller un parcours » comme je le lis parfois. Ce CV ne sert pas à cacher, il sert à révéler autrement;
  • ouvrir de nouvelles perspectives : ces compétences peuvent être utiles dans beaucoup plus d’emplois que ceux auxquels on se pensait cantonné de part nos études ou nos expériences antérieures. Ce type de CV permet de ne pas se sentir cantonné à retrouver plus ou moins le même type de postes que les derniers postes occupés;
  • prendre de la hauteur et se détacher de l’environnement de travail ou de l’intitulé de poste (qui très souvent ne correspond pas à 100% au poste occupé et qui ne reflète pas toutes les compétences nécessaires pour tenir ce poste).

 

Voir plus d’articles ici.

 

Partager:

Laisser votre commentaire

lectus Aenean leo. ipsum Lorem commodo pulvinar